DEFINITION DE LA MEDECINE FONCTIONNELLE

La Médecine Fonctionnelle est un domaine de santé dont la base est scientifique. Elle se fonde sur les principes suivants:
  • L’individualité biochimique qui décrit l'importance des variations individuelles de fonctions métaboliques résultant de la génétique et des différents environnements.
  • Patient-orienté, la MF insiste sur “la prise en charge du patient” plutôt que “la prise en charge de la maladie”.
  • Équilibre dynamique des facteurs internes et externes.
  • Réseaux interconnectés de facteurs physiologiques – une abondante recherche étaye cette vue selon laquelle le corps humain fonctionne comme un réseau orchestré de systèmes connectés. Les systèmes individuels s’influencent mutuellement. Par exemple, nous savons maintenant que les dysfonctions immunologiques peuvent favoriser une maladie cardio-vasculaire, que les déséquilibres nutritionnels peuvent causer les dérèglements hormonaux,  et que les polluants écologiques peuvent précipiter les syndromes neurologiques tels que la maladie de Parkinson.
  • Santé comme une vitalité positive – la santé n’est pas simplement l'absence de maladie.
  • Promotion du repos organique est le moyen d’une bonne santé à portée de main.
La Médecine Fonctionnelle est ancrée dans la compréhension des déséquilibres cliniques qui sous-tendent les diverses maladies. Ces déséquilibres proviennent des facteurs de l’environnement comme le régime, les substances nutritives (y compris l’air et l’eau), le manque d’exercice, et les traumatismes. Ces derniers sont analysés en intégrant la grande connexion entre la psyché, le corps et le cerveau. La MF tient également compte des prédispositions génétiques, des attitudes, et des croyances du patient. Les processus physiologiques fondamentaux incluent la communication extracellulaire et intracellulaire, la bioénergétique ou la transformation de nourriture en énergie, la réplication, la réparation, et le maintien de l’intégrité structurale aussi bien de la cellule que l'ensemble du corps, l’élimination émonctorielle,  la protection et la défense, et le transport et la circulation. Les déséquilibres cliniques issus de dysfonctions systémiques complexes incluent:
  • Déséquilibres Neuro-hormonaux
  • Déséquilibre des réactions d’oxydoréduction et des mitochondropathies
  • Déséquilibres de la détoxification et de la biotransformation
  • Déséquilibres immunologiques
  • Déséquilibres inflammatoires
  • Déséquilibres digestifs, absorptifs, et microbiologiques
  • Déséquilibres structuraux de la membrane cellulaire et musculo-squelettique
     
Les déséquilibres de systèmes sont les annonciateurs des signes et symptômes que nous détectons et  étiquetons (diagnostic) comme maladie de système d’organes. Restaurer l’équilibre (chez un patient  dans son environnement avec ses propres processus physiologiques fondamentaux)  est le préalable pour rétablir sa santé. Il implique beaucoup plus que traiter des symptômes. La MF se dédie à améliorer la prise en charge des maladies chroniques et complexes en intervenant à différents niveaux afin de lever les déséquilibres fondamentaux. Ainsi, elle restaure la fonctionnalité et la santé de patient. La MF n'est pas un domaine particulier détaché des connaissances. Elle se base sur des principes scientifiques et des connaissances largement disponibles de la médecine d’aujourd’hui. Elle y associe les recherches pertinentes de diverses disciplines, de modèles de pathogénie et de la gestion clinique efficace.

La MF met en place une approche d'intégration de multiples connaissances dans une matrice pragmatique qui les font converger vers l’aspect fonctionnel à tous les niveaux, au lieu de se concentrer sur un seul traitement pour un seul diagnostic. La Médecine Fonctionnelle utilise l’historique du patient comme un outil principal pour intégrer diagnostic, signes et symptômes, et met en évidence des déséquilibres cliniques dans une approche compréhensive.